Inscription Newsletter

Ne ratez plus aucun article ni aucune activité !

Suivez nous sur facebook !

  • Facebook Social Icon

© 2016 Le Jardin des Happycuriens

Qu'est-ce que la Permaculture ?

Inégalités sociales

Crise économique

Chaos climatique

Pollutions

Crise des migrants

Extinction de la biodiversité

Pic pétrolier

Burn-out

Espérance de vie en baisse

Nous pouvons citer des centaines de dysfonctionnements, symptômes d'un modèle de société à bout de souffle...

Notre culture actuelle, basée sur l'exploitation des ressources minières, une économie capitaliste mondialisée et une démocratie représentative à grande échelle peine à remplir les besoins de chaque personne sur cette planète.

Et même quand elle y parvient, elle le fait au détriment des autres espèces et de notre futur !

La Permaculture est la réponse la plus simple, la plus rapide et la plus efficace aux problèmes de l'humanité, aussi bien à l'échelle locale que planétaire.

L'objectif de la Permaculture est de créer une CULTURE PERMANENTE, dans laquelle les besoins de tous les humains sont satisfaits, dans un environnement et un tissu social sain.

Comment ? En transformant tous nos systèmes actuels, gaspilleurs d'énergie et non soutenables, en systèmes durables et efficaces.

Pour cela, la Permaculture propose une méthode unique, le DESIGN, basée sur l'observation des systèmes naturels, des sociétés ancestrales et les sciences et technologies actuelles.

Grâce au design, un permaculteur apprend à subvenir à ses besoins de manière soutenable, à vivre en harmonie avec la nature, avec les autres et à restaurer les écosystèmes dégradés.

" Dans un système conçu en Permaculture, les déchets deviennent des ressources, la productivité et les récoltes augmentent, le travail diminue et l'environnement est restauré."              Bill MOLLISON

Finalement, notre choix est simple :

Soit nous utilisons notre temps et notre énergie à construire une vie meilleure, pour nous et notre communauté, soit nous fermons les yeux et utilisons notre énergie dans une activité aux conséquences néfastes, pour des intérêts qui nous dépassent.

Dans un cas, nous apportons la paix, la beauté et la joie, dans l'autre, nous précipitons le monde dans une chute inéluctable.

Ne faites plus partie du problème, devenez une partie de la solution ! 

Le design

                       Le DESIGN est au coeur de la Permaculture

 

Sans lui, celle-ci ne serait qu'un bel objectif, une vision sympathique d'un avenir plus rose.

Grâce au design, nous avons la méthode pour transformer n'importe quel système pour le rendre soutenable.

Le design est notre plan directeur, notre moyen de réaliser nos objectifs.

Il comporte les éléments qui serviront à remplir nos besoins ( par exemple pour le jardin vivrier : une serre, un potager, une réserve d'eau, un poulailler, des arbres fruitiers...) et surtout les interconnexions qui relient les éléments entre eux.

Car comme dans les systèmes naturels, les éléments sont connectés entre eux de manière cohérente. Ce sont ces connexions qui nous permettent de produire abondamment, tout en travaillant moins. Nous laissons la nature travailler à notre place.

Le design se matérialise par un dessin représentant les différents éléments et leur position dans l'espace, un calendrier des étapes à mettre en oeuvre, les explications nécessaires puis par sa réalisation concrète.

Une ETHIQUE et des PRINCIPES

Le design respecte avant tout une éthique :

  • Prendre soin de la Terre

  • Prendre soin des Hommes

  • Créer l'abondance et partager équitablement les surplus

Puis il s'appuie sur une vingtaine de principes.​

Ces principes ont été formulés par les fondateurs de la Permaculture et continuent d'être enrichis grâce à l'avancée des recherches.

Ils synthétisent le meilleur :

  • des systèmes naturels

  • des sociétés humaines traditionnelles

  • des sciences et technologies modernes

Grâce à l'application des principes permacoles, nous garantissons la soutenabilité et l'efficacité des systèmes que nous concevons.

 
Quelques idées reçues...
La Permaculture, c'est faire des buttes

La Permaculture est souvent confondue avec une nouvelle technique de jardinage, voire même réduite à la fabrication de buttes de culture.

Penser cela, c'est passer à côté du design et manquer le caractère holistique de cette discipline.

En effet, la Permaculture s'intéresse à tous les besoins humains - pas seulement au seul besoin de nourriture - et cherche à construire une culture soutenable qui les remplit tous.

C'est pourquoi, dans un Cours de Design en Permaculture, nous abordons les systèmes de production alimentaires, mais également la gestion de l'eau, de l'énergie, la construction de nos habitats, l'organisation de notre communauté etc...

Par ailleurs, les buttes sont une technique. Comme toute technique, elles sont utiles dans certains contextes, inutiles voire néfastes dans d'autres. Avant toute chose, il convient donc de bien observer son système et de bien comprendre le contexte dans lequel on évolue. 

La Permaculture, ce n'est pas un copier-coller, mais de l'observation et de la créativité !

La Permaculture, un retour à l'âge de pierre ?

Pour certains, se passer des énergies fossiles et se diriger vers une culture soutenable signifierait un retour aux cavernes et aux silex.

La culture industrielle a indéniablement apporté des améliorations à notre mode de vie.

Il ne s'agit donc pas de s'en priver mais plutôt de supprimer les effets négatifs qui les ont accompagnés.

La Permaculture nous permet de concevoir des systèmes qui produisent une abondance de nourriture, de matériaux et d'énergie, des systèmes beaux et confortables, qui préservent les ressources et suppriment les pollutions associées à notre style de vie actuel.

Il ne s'agit pas d'un retour en arrière, mais d'un saut en avant. Une société heureuse, confortable et soutenable. Cela n'a encore jamais existé !

La Permaculture, un truc de bisounours

Utopistes ? Idéalistes rêveurs les Permaculteurs ? Improbable ? Naïf ?

Pas du tout ! 

Lors d'un Cours de Design en Permaculture, les personnes apprennent concrètement à concevoir des systèmes qui prennent soin des hommes et de la Terre.

Ce qui est idéaliste, improbable et naïf, c'est de croire que tout va continuer comme ces cent dernières années. Ce ne sera pas le cas. C'est impossible, car nous atteignons les limites physiques de la plupart des ressources naturelles qui permettent actuellement au monde de fonctionner.

Avec ou sans notre consentement, consciemment ou inconsciemment, nous sommes à l'aube de profonds changements.

Ils sont inéluctables, à nous de choisir si nous préférons la douceur ou le crash !

C'est plus compliqué que cela, les seuls citoyens ne pourront rien changer

Imaginez les trésors d'ingéniosité qu'il a fallu pour bâtir le monde d'aujourd'hui. Construire un TGV, une centrale nucléaire, les nanotechnologies...

Imaginez à présent qu'au lieu de réfléchir en termes de profits et de croissance indéfinie, nous pensions besoins, efficacité et soutenabilité. Nous sortirions de l'ère du pétrole en 15 ans !

Aujourd'hui, nous ne manquons pas de connaissances, nous manquons de volonté.

Et puisque les élites semblent déconnectées, c'est aux citoyens de faire leur part.

" Les problèmes du monde sont de plus en plus compliqués, alors que les solutions restent honteusement simples."                                               Bill MOLLISON

La Permaculture permet ce changement de pensée et redonne le pouvoir aux individus d'agir concrètement pour améliorer leur quotidien.

En s'appuyant sur des individus et sur des foyers toujours plus nombreux, nous stimulerons un changement profond aux niveaux politique, économique et social.

Et cela commence avec vous, décidez de faire partie de la solution !

"Ne doutez jamais qu'un petit groupe d'individus conscients et engagés puisse changer le monde. C'est d'ailleurs toujours comme cela que ça s'est passé."

Margaret MEAD, anthropologue américaine

Et en pratique, ça donne quoi ?

Ferme permacole : l'INRA valide la méthode !

Une étude menée au Bec Hellouin durant quatre ans a montré qu'une toute petite surface ( 1000 m² ) pouvait être extrêmement productive et permettre de dégager un chiffre d'affaire supérieur à un maraîcher bio classique, sur une surface dix fois supérieure !

La Permaculture moins productive que les méthodes conventionnelles, vraiment ?

Permaculture urbaine :

2700 kg de nourriture par an sur 370 m²

Cette famille remplit presque tous ces besoins en nourriture et en énergie au beau milieu de Los Angeles !

Qui a dit que l'on ne pouvait pas être éthique ET efficace ?

Permaculture à large échelle:

restauration de paysages dévastés

Photographies avant / après

Reverdir le désert

Geoff Lawton fait pousser une forêt fruitière en plein milieu du désert salé de Jordanie, là où tout le monde pensait que c'était impossible.